J’attends au bord de la mémoire ou le « Pot au noir » à  l’adolescence

Ces jeunes sont-ils  des “reclus volontaires” ?

MARIE-JEANNE GUEDJ, FONDATRICE

Psychiatre et pédopsychiatre, Marie-Jeanne Guedj est spécialisée depuis 2008 sur le suivi de jeunes adultes en situation de retrait social. 

LE MOT DES FONDATEURS

Ils ne quittent pas leur chambre, restent enfermés chez eux des mois, voire des années; ces jeunes sont-ils des “reclus volontaires”?

Nous avons été confrontés à l’ampleur et à la gravité du phénomène de repli à domicile presque exclusif, ou claustration des adolescents et jeunes adultes, situation appelée encore Hikikomori, pour utiliser le terme japonais qui signifie se cloîtrer. En France, ils seraient des dizaines de milliers, des garçons en majorité, adolescents et jeunes adultes à se retirer de la société, abandonnant études ou travail pour s’enfermer, rompre avec un quotidien qui les oppresse.

Nous avons été sensibilisés à la souffrance exprimée des parents, ce sont eux qui font appel en premier quand le poids de la situation familiale devient trop lourd. Nous avons aussi été sensibles à la difficulté d’expression, ou même de ressenti du jeune : l’enfermement coupe de toute émotion, le rapport virtuel à l’autre par les jeux vidéo remplace tout autre lien, tout autre sentiment.

Répondre à ces situations difficiles nécessite la participation de professionnels attentifs et sensibilisés à cette tranche d’âge, à cette conduite, à une vision globale de cette nouvelle modalité comportementale.

Ce seront des professionnels du soin psychologique ou psychiatrique pour enfants, pour adultes et pour les familles, des professionnels du soin somatique tels les médecins généralistes ou les infirmières, des professionnels de l’éducation et également des professionnels du social.

La co-construction d’une aide et d’une prise en charge sera en direction de la famille tout d’abord, puis du jeune.

C’est ce que nous souhaitons construire aujourd’hui dans le cadre de l’association AFHIKI, Association Francophone pour l’Etude et la Recherche sur les Hikikomori, avec la participation de tous les professionnels concernés.

Marie-Jeanne Guedj Bourdiau, Xavier Bénarous

Nous connaître

L’ASSOCIATION

L’Association Francophone pour l’Etude et la Recherche sur les Hikikomori, fondée par le Docteur Marie-Jeanne Guedj, a pour objectif de fédérer tous les soignants et les professionnels du secteur sanitaire, social et éducatif souhaitant participer à l’accompagnement des personnes souffrant du trouble Hikikomori.

Elle s’ouvre également aux familles et aux proches affectés par des situations Hikikomori.

Dans ce but, l’association développe plusieurs actions :

  • organisation de conférences, colloques et formations,
  • édition de supports d’information (papier, électronique ou vidéo),
  • sensibilisation des pouvoirs publics à l’importance de ce trouble afin d’améliorer sa prise en charge,
  • Coordonner le groupe d’échanges Hikikomori comportant familles et professionnels.

FONDATEURS et MEMBRES d’HONNEUR

MJ Guedj-Bourdiau

MJ Guedj-Bourdiau

Membre fondateur

+

X. Benarous

X. Benarous

Membre fondateur

+

D. Cohen

D. Cohen

Membre d'honneur

+

M. Corcos

M. Corcos

Membre d'honneur

+

T. Furuhashi

T. Furuhashi

Membre d'honneur

+

A. Mercuel

A. Mercuel

Membre d'honneur

+

F. Roulleaux

F. Roulleaux

Membre d'honneur

+

A. Piotti

A. Piotti

Membre d'honneur

+

K. Suzuki

K. Suzuki

Membre d'honneur

+

N. Tajan

N. Tajan

Membre d'honneur

+

JP. Vignat

JP. Vignat

Membre d'honneur

+

Actualités

Janvier 2022 –  La Lettre de l’Association AFHIKI

Janvier 2022 – La Lettre de l’Association AFHIKI

J’attends au bord de la mémoire ou le « Pot au noir » à  l’adolescence Dr Maurice CorcosL’adolescence est le passage plus ou moins périlleux du statut de l’enfant à celui de l’adulte, vécu comme une fin en soi, et qui dans le meilleur des cas est élaboré comme une...

Décembre 2021 –  La Lettre de l’Association AFHIKI

Décembre 2021 – La Lettre de l’Association AFHIKI

Les invités surprises des fêtes de famille Dr Xavier Bénarous Dans une famille où un jeune présente des conduites d’enfermement, l’arrivée des fêtes de fin d’année est souvent difficile. Cette période confronte le jeune et ses parents aux questions inhérentes à toutes...

Colloque d’addictologie, ANCENIS

Colloque d’addictologie, ANCENIS

Table ronde 1 : Consommations compulsives et marginalisation des ados : quelle réalité ? Quelle prévention ? Le phénomène « hikikomori » se répand en France : qui sont ces jeunes reclus dans leur chambre refusant tout lien social ? Ce phénomène s'est-il accentué avec...

Dans les médias

Interview de Marie-Jeanne Guedj – émission CQFD, radio RTS

Interview de Marie-Jeanne Guedj – émission CQFD, radio RTS

Afin de limiter le nombre de suicides, en hausse pour la première fois depuis 2009, sur fond de pandémie, le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, a nommé un ministre chargé de la lutte contre la solitude et l’isolement.

Le Japon a désormais un ministère de la Solitude

Le Japon a désormais un ministère de la Solitude

Afin de limiter le nombre de suicides, en hausse pour la première fois depuis 2009, sur fond de pandémie, le Premier ministre japonais, Yoshihide Suga, a nommé un ministre chargé de la lutte contre la solitude et l’isolement.

Reclus à domicile. Magazine MOUSTIQUE

Reclus à domicile. Magazine MOUSTIQUE

Bien avant le confinement, certains jeunes ont décidé de rester volontairement cloîtrés durant des mois, avec pour seul compagnon l’univers virtuel de la Toile. On les appelle des “hikikomori”, du nom qu’on leur a donné au Japon, premier pays touché par un phénomène...